[et_pb_section fb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »3.22″][et_pb_row admin_label= »row » _builder_version= »3.25″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »3.25″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text admin_label= »Text » _builder_version= »3.27.4″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »]

Argentine : Alfajores

 

Cette friandise latino-américaine est un dessert populaire en Argentine. Il s’agit simplement d’une garniture de dulce de leche prise en sandwich entre deux biscuits sablés.

 

Le mot alfajor vient de l’arabe et signifie « rayon de miel« . Les biscuits sont souvent servis avec du café et sont traditionnellement trempés dans du chocolat, bien que les « alfajores de neige » soient trempés dans du sucre en poudre et de la noix de coco. Très tendance chez un traiteur gastronomique spécialisé dans la cuisine d’Amérique Latine.

 

Australie : Pavlova

 

La pavlova est un dessert populaire en Australie et en Nouvelle-Zélande, composé d’une croûte de meringue garnie de crème fouettée et de fruits frais, tels que le kiwi et les fraises. Pavlova tient son nom de la ballerine russe Anna Pavlova, qui était connue pour son style de danse léger et aérien, que l’on pensait similaire à la texture du dessert.

 

La controverse se poursuit pour savoir si la Pavlova est originaire de Nouvelle-Zélande ou d’Australie. Bien que l’Oxford English Dictionary affirme en 2010 que le plat vient de Nouvelle-Zélande, la pavlova est toujours appréciée et son origine débattue dans les deux régions.

 

Autriche : Sacher Torte

 

Créée en 1832, lorsqu’un apprenti cuisinier du nom de Franz Sacher a présenté sa création sucrée au prince Metternich, la torte Sacher est un gâteau spongieux au chocolat dense et doux-amer, fourré d’une couche de confiture d’abricot.

 

En 1998, l’hôtel Sacher Wien en Autriche a fabriqué une torte Sacher de deux mètres et demi de haut qui a été inscrite dans le livre Guinness des records.

 

Bahamas : Guava Duff

 

Le Guava duff est un dessert bahamien composé de fruits de goyave pliés dans des couches de pâte. La goyave est un fruit indigène qui pousse dans toutes les îles. Les ingrédients comprennent la goyave, le sucre, la vanille et le beurre. Retrouvez aussi de nombreuses recette d’entrée gastronomique qui font la richesse de cette région.

 

Belgique : Gaufres belges

 

Les gaufres sont le dessert emblématique de la Belgique, car elles sont originaires du Moyen Âge lorsqu’elles étaient vendues sous forme de gâteaux croustillants sans levain à base d’orge et d’avoine cuits dans un gaufrier.

 

En Belgique, il existe deux types de gaufres : la gaufre de Bruxelles et la gaufre de Liège. La gaufre de Bruxelles est ce que l’on appelle universellement la gaufre belge et est servie avec du chocolat, des fruits ou de la crème fouettée. La version de Liége est cuite dans une pâte à pain briochée et est plus moelleuse, plus sucrée et plus riche que son homologue. Les gaufres Liége les plus populaires sont celles à la vanille et à la cannelle.

 

Cambodge : Sankhya Lapov

 

Le Sankhva lapov est un dessert cambodgien à base de citrouille fourrée d’une crème anglaise à la noix de coco. Le dessert est généralement présenté sous la forme d’une citrouille entière, et il porte également le nom de sangkhaya fak thong en Thaïlande ou sangkhaya maryu au Laos.

 

Canada : Taffy d’érable

 

La tire d’érable est une confiserie canadienne sucrée, traditionnellement fabriquée à partir de sirop d’érable et de neige. Le sirop d’érable est bouilli à 234 degrés degrés puis versé sur de la neige fraîche, où la température froide durcit la concoction en une friandise comestible que les consommateurs mangent souvent avec des bâtons de bois ou des fourchettes. La tire d’érable est souvent servie avec du café, du thé, des beignets ou même des cornichons à l’aneth.

 

Chine : Tangyuan

 

Les Tangyuan sont des boules de riz colorées et gluantes, remplies de sésames noirs, d’arachides et de pâtes de haricots rouges. Les Tangyuan sont souvent servis dans un bouillon sucré de gingembre et de sucre de roche. Ces friandises à mâcher sont servies lors du solstice d’hiver et d’autres fêtes chinoises.

 

Costa Rica : Tres Leches

 

Tres leches est un gâteau humide (fait avec du lait évaporé, du lait condensé sucré et de la crème) qui est garni de sucre, de vanille et de crème fouettée.

 

Cuba : Dulce de Leche

 

La dulce de leche est une confiserie épaisse et de couleur havane, faite de sucre caramélisé et de lait condensé, qui se mange seule ou que l’on verse sur de la glace, des gâteaux ou des biscuits.

 

Danemark : Wienerbrød

 

Le Wienerbrød, connu en Amérique sous le nom de Danish, est la pâtisserie nationale du Danemark. Les Wienerbrøds sont souvent garnis de fruits, de fromage, de noix, de confiture, de crème ou de crème anglaise. Wienerbrød est en fait un mot autrichien qui signifie « pain viennois », car c’est un groupe de boulangers autrichiens qui a créé la pâtisserie dans les années 1800.

 

République dominicaine : Bizcocho Criolla

 

Le Bizcocho criolla est le gâteau national de la République dominicaine. Interprétation du gâteau quatre-quarts recouvert de sucre en poudre ou de meringue, le bizcocho criolla est aéré et humide, et il est généralement fourré aux fruits.

 

Égypte : Basbousa

 

Le basbousa est un plat égyptien de rue, un gâteau de semoule semi-sucré généralement garni de cuillères de lait caillé de citron vert, de crème fouettée et de baies.

 

L’Angleterre : Sticky Toffee Pudding

 

Originaire du Lake District dans le nord-ouest de l’Angleterre – où il aurait été introduit par deux aviateurs canadiens – le sticky toffee pudding est un gâteau riche, gluant et spongieux, nappé d’une sauce au caramel sucré. Le gâteau lui-même est composé de dattes, de beurre, de sucre, d’œufs, de cannelle et parfois d’Ovomaltine.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]